Parcours d’Artistes

Le grès coloré peut devenir une matière mystérieuse et profonde, sans tomber ni dans la faïence de la plomberie, ni dans la brillance de la vaisselle.

Je veux montrer le monde comme je le vois. Parce que je ne pratique pas souvent la célébration, la satire me vient naturellement.

Il y a une liberté américaine, particulière, en ceci qu’elle proclame sa vulgarité, un éclat immédiat, un mélange de n’importe quels tons. Il y a une liberté américaine, énorme par rapport à celle de l’artiste de l’Europe traditionnelle qui ose rarement se laisser aller, se laisser déborder.

Charles SEMSER
Parcours d’Artistes, Bruxelles

. . . . . . . .

page : 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6 . 7 . 8 . 9